Hippolyte Taine sur l’Italie : une interprétation païenne

La Beauté Occidentale

L’historien français Hippolyte Taine sur l’Italie: une interprétation païenne

Le professeur, historien, écrivain, romancier, chroniqueur, et critique littéraire Hippolyte Taine peut apparaître comme un cliché de la vieille historiographie aujourd’hui. Comme Ernest Renan ou Jules Michelet, on use de ses citations pour garnir un texte ou rappeler les interprétations «primitives» des historiens du XIXème siècle les plus célèbres dont Taine fait éminemment parti.

En vérité, peu de gens s’intéressent vraiment à son immense œuvre, et le lisent vraiment. On parle souvent de ses Origines de la France contemporaine qu’on lit encore, malgré la massivité un peu sèche de ce livre malheureusement inachevé. C’est à peu près la seule œuvre qu’on lit entièrement.

Comme Schopenhauer, on découpe son œuvre impitoyablement: ainsi des «Pensées philosophiques d’un chat» qu’on offre ici ou là à des gens ayant des chats.

En fait, l’œuvre de l’écrivain est souvent géniale. Ce n’est pas pour rien qu’il…

Voir l’article original 1 553 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s